Les mannequins virtuels vont-ils voler la vedette aux humains ?

La perte de confiance des consommateurs vis à vis des discours de marques de plus en plus nombreux, ainsi que la recherche accentuée d’authenticité de la part de ces derniers rend le marketing d’influence incontournable. Rajoutons à cela des coûts bien inférieurs aux publicités traditionnelles, et un ROI représentant en moyenne 9,60$ pour chaque dollar dépensé (d’après l’étude Emarketer) et vous obtiendrez la recette parfaite de la réussite !

Vraiment ? Bien que le marketing d’influence a de très beaux jours devant lui (il devrait dépasser les 22 milliards de dollars en 2024 contre à peine 10 en 2020), ne vous trompez pas ; il semblerait que la mode soit aujourd’hui aux influenceurs dits « virtuels ».

Nées de l’intelligence artificielle et des progrès en images de synthèse, ces créatures interrogent notre société obsédée par la perfection des faux-semblants. Grandes, minces, brunes, blondes, claires ou mattes de peau…Elles peuvent être ce que vous voulez. Créés sur mesure, ces mannequins virtuels incarneront mieux que quiconque l’image de votre marque.

A l’image de Fenty Beauty (la marque de cosmétique de Rihanna) ou Balmain, de nombreuses marques semblent se pencher à leur tour sur l’idée de collaborer avec ces nouveaux influenceurs.

Immortels, modifiables sur demande, et moins onéreux que de « vrais humains », ce type de personnage représente une innovation fort avantageuse pour les marques actuelles. La réalité virtuelle pourrait donc servir de tremplin pour l’avenir de la publicité. Au prix de la crédibilité ?

Pas de commentaires

Laisser nous un commentaire